La transformation numérique des machines industrielles offre de nouvelles possibilités

Face à l’environnement actuel, volatil, incertain, complexe, ambigu (VUCA) et hautement compétitif, la numérisation des machines industrielles offre une valeur différentielle, indispensable pour s’adapter rapidement aux besoins du marché. C’est un must pour optimiser la production de l’usine et répondre aux nouvelles habitudes de consommation, qui exigent une production agile, personnalisée et dans des temps record.

Comment le « machine learning » entend révolutionner la fabrication

Arrêtons-nous un instant sur l’important volume de données générées par les entreprises. Des données sur les clients, fournisseurs, sur la productivité, les ressources humaines... Des informations qui, souvent, ne sont pas intégrées auprès de tous les départements professionnels et qui empêchent d’avoir une vue d’ensemble ou, pire, qui ne sont même pas numérisées. Ces deux faiblesses ralentissent la prise de décisions et/ou peuvent entraîner des décisions erronées. Dans ce nouvel écosystème numérique, les données sont la matière première de l’Industrie 4.0.

Jet d’eau, oxycoupage, plasma ou laser, quelle technologie de découpe correspond le mieux à mes besoins ?

Il existe sur le marché une forte concurrence entre les différentes technologies de découpe, qu’il s’agisse de tôle, de tubes ou de profilés. Certaines utilisent des méthodes de découpe mécanique par abrasion, telles que le jet d’eau et le poinçonnage, et d’autres des méthodes thermiques, telles que l’oxycoupage, le plasma ou le laser.