La cybersécurité, ou comment gérer les vulnérabilités des environnements industriels

Doter d’intelligence ses installations est une nécessité pour toute entreprise industrielle afin de rester compétitive dans l’écosystème 4.0, d’augmenter la productivité et d’offrir un produit ou un service personnalisé. Mais cela entraîne de nouvelles vulnérabilités et, donc, de nouvelles menaces sur la sécurité, car les machines, les processus et les systèmes informatiques doivent être en réseau ouvert, connectés à Internet, ce qui accroît l’exposition aux cyberattaques.

Comment le « machine learning » entend révolutionner la fabrication

Arrêtons-nous un instant sur l’important volume de données générées par les entreprises. Des données sur les clients, fournisseurs, sur la productivité, les ressources humaines... Des informations qui, souvent, ne sont pas intégrées auprès de tous les départements professionnels et qui empêchent d’avoir une vue d’ensemble ou, pire, qui ne sont même pas numérisées. Ces deux faiblesses ralentissent la prise de décisions et/ou peuvent entraîner des décisions erronées. Dans ce nouvel écosystème numérique, les données sont la matière première de l’Industrie 4.0.