Les 5 défis de l’industrie de découpe de tôle et de métal

Le fond du problème est d’optimiser la production de l’usine pour produire des pièces personnalisées en masse sans augmenter les coûts et en améliorant la productivité. Pour cela, il est essentiel d’avoir recours aux technologie facilitatrices de l’Industrie 4.0. Nous faisons référence aussi bien à la sensorisation des usines avec la technologie de l’Internet des objets (IoT) qu’aux logiciels avancés conçus grâce à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage automatique hébergés dans les environnements Cloud.

Miser sur la numérisation, c’est nager dans le sens du courant

Cloud, Analytics, Big Data, Deep learning, Intelligence Artificielle, réalité augmentée… ces concepts ainsi que d’autres qui s’utilisaient déjà avant la pandémie se sont étoffés dans le seul but de nous aider et concrètement, en ce qui nous concerne, aider l’industrie à optimiser ses process par le biais de la numérisation de manière sûre et efficace.

L’usine numérique, quand la numérisation est synonyme de compétitivité

Le secteur industriel est le pilier de la croissance d’un pays, c’est l’avantage compétitif d’une économie capable de créer des emplois de qualité, stables et généralement reconnus aussi bien d’un point de vue professionnel qu’au niveau des salaires. Toutefois, pour conserver ces atouts il est nécessaire d’innover, de se moderniser et d’anticiper les progrès mis à la disposition de la société, ce qui passe inexorablement par la numérisation.